LES COMMUNIQUES


BP 05
Ile de Gorée
Sénégal
Afrique de l'Ouest
Tél : (221) 821.70.81
Fax : (221) 822.54.76
Email

 

B.P 21910 - 35 A, Bd du Général de Gaulle - Dakar
Tél : (221) 823 89 39 / Fax: (221) 822 05 33
Email : sgassama@sentoo.sn

Directeur : Seydi Gassama

Amnesty international a été fondée par l'avocat britannique Peter Benenson.

Un article de presse sur deux étudiants portugais l'avait irrité : tous deux étaient condamnés à sept ans de prison. Leur crime : avoir porté un toast à la liberté.

Peter Benenson se mit à réfléchir, se demandant comment persuader les autorités portugaises - et autres gouvernements oppressifs - de relâcher ceux qui comme les deux étudiants étaient victimes de l'injustice. Il eut l'idée de bombarder les autorités de lettres de protestation.

Pour attirer l'attention publique sur le sort des prisonniers politiques, Peter Benenson et plusieurs autres militants organisèrent une campagne d'un an qu'ils appelèrent " Appel de 1961 pour une amnistie ". Le signal de la campagne fut donné par un article diffusé dans la presse internationale le 28 mai 1961 . Les prisonniers oubliés demandaient au public de protester- de manière impartiale et pacifique- contre l'emprisonnement d'hommes et de femmes, dans le monde entier, en raison de leurs convictions politiques ou religieuses. Ces détenus seraient appelés " prisonniers d'opinion ". Un nouveau vocable faisait ainsi son entrée dans les affaires internationales.

L'article eut un très grand retentissement. Dans l'espace d'un mois, plus d'un millier de lecteurs écrivirent pour manifester leur soutien et offrir une aide concrète . Ils envoyèrent aussi des renseignements sur les cas de beaucoup d'autres prisonniers d'opinion. Ce devait être la force d'impulsion d'AI- l'action populaire de beaucoup de " simples " citoyens à l'échelle mondiale.

Six mois après la publication de l'article, fort du soutien reçu, Peter Benenson annonça une deuxième étape de la campagne. Ce qui avait débuté comme une brève tentative publicitaire devait grandir et devenir un mouvement international permanent. Amnesty International était née.

Au cours des trente dernières années, l'action déterminée et soutenue d'Amnesty International a été à l'origine de l'adoption par la communauté internationale de plusieurs instruments internationaux relatifs aux droits humains .


LE MANDAT D'AMNESTY INTERNATIONAL

L'objet d'Amnesty International est d'ouvrer à la promotion et à la protection de l'ensemble des droits humains tels qu'ils sont énoncés dans la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme . Cependant, dans un soucis d'efficacité, elle concentre ses efforts sur un certain nombre d'objectifs qui constituent son mandat :

  • La libération immédiate et inconditionnelle des personnes détenues ou restreintes dans leur liberté, où que ce soit, du fait de leurs convictions, de leur origine ethnique, de leur sexe, de leur couleur ou de leur langue- à condition qu'elles n'aient pas usé de violence ou préconisé son usage. Ces personnes sont des prisonniers d'opinion.
  • Un jugement équitable dans un délai raisonnable pour tous les prisonniers politiques et action en faveur de ceux d'entre eux qui sont détenus sans inculpation ni jugement.
  • L'élimination de la torture et la fin des exécutions sous quelque forme que ce soit.

AMNESTY INTERNATIONAL AU SENEGAL

Amnesty International est présente au Sénégal depuis 1979. La section sénégalaise, grâce à son dynamisme, occupe aujourd'hui une place prépondérante dans la communauté nationale des droits humains. Elle est composée de plusieurs groupes répartis sur l'ensemble du territoire national dont trois groupes spécialisés : le lawyer's group, le groupe médical et le groupe des journalistes. L'instance dirigeante de la section est le Bureau exécutif . Il est composé de quatre membres et son Président est Me Isma Daddis SAGNA . Le Secrétariat national est administré par le Directeur de la section M. Seydi GASSAMA

[ Haut de page ]